Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

retour

Collaboration : de « travailler » à « travailler ensemble »

Collaboration : de « travailler » à « travailler ensemble »

Les portails ne peuvent plus être de simples outils d’agrégation de contenus, ils doivent aussi permettre de travailler ensemble : cela veut dire offrir des espaces dédiés et organisés comprenant les bons outils.

Dans la plupart des entreprises, la notion de travail collaboratif est déjà encrée dans les habitudes par le biais,à minima, d’une messagerie électronique couplée à un agenda. De manière plus étendue on retrouve la notion de travail collaboratif au travers d’outils comme un gestionnaire de tâches, un gestionnaire de la relation client, ou encore un progiciel de gestion intégré. Tous ces outils sont souvent indépendants les uns des autres.

Pour jouer pleinement son rôle, le portail doit donc offrir un aperçu des fonctions et activités qui composent l’espace de travail (l’espace, plus précisément, des outils de travail), afin que l’utilisateur puisse coordonner son activité, par rapport aux outils, mais aussi par rapport à ses équipiers.

On retrouvera, par exemple donc :

pour l’utilisateur : une synthèse de ses tâches, ses rendez-vous du jour, on pourra aussi retrouver ses notes, ses abonnements…

mais on pourra aussi donner à ses collaborateurs une vision de leurs activités, des rendez-vous communs, des clients et sujets sur lesquels travailler ensemble…

La notion de collaboration peut aussi inclure les fonctions permettant à tous les utilisateurs de créer du contenu, on parle alors d’User Generated Content(UGC). Cette forme de collaboration, apportant de la valeur ajoutée par des actions individuelles, utilisera notamment les fonctions de :

Taxonomie ou Tag (catégorisation collaborative du contenu)

Coédition de documents

Participation à l’enrichissement de la connaissance comme par exemple, avec un wiki.

Commentaires et notations…

Cette catégorisation collaborative de contenus permet en outre d’organiser les contenus de la manière la plus intuitive, ce qui améliore progressivement l’ergonomie de l’accès à l’information.